Protéger le futur des caféiculteurs

Découvrez comment un nouveau programme de retraite a changé la vie de caféiculteurs colombiens.

À Aguadas, une petite bourgade colorée perchée dans les Andes colombiennes, les caféiculteurs avaient pour habitude de s'asseoir autour de la table familiale, à la fin d'une dure journée dans leurs plantations, et de prendre une tasse de café. La conversation abordait quelquefois l'avenir et les enfants envisageaient de partir vers les villes pour échapper à l'insécurité financière de l'agriculture. Les caféiculteurs n'appréciaient pas particulièrement ces conversations. Leur souhait était de transmettre leurs plantations en tant qu'héritage aux générations futures.

Dans le but d'améliorer les conditions de vie des caféiculteurs, nous leur avons demandé comment ils aimeraient être aidés. Leur réponse a été très claire. Le plus important pour eux était d'obtenir une pension de retraite pour les aider à protéger leurs plantations, leurs familles et leur avenir. À ce moment-là, seuls sept pour cent d'entre eux en possédaient une.

Espresso coffee cups

Aguadas est une petite bourgade colorée, perchée dans les Andes colombiennes.


Nous nous sommes associés avec le Ministère du Travail colombien, la coopérative de planteurs de café d'Aguadas et Fairtrade International, afin de lancer un projet pilote de retraite dans le département de Caldas, en 2014.

Le gouvernement colombien participe à hauteur de 20 pour cent à l'investissement des agriculteurs et de notre côté, nous avons mis plus de 2,2 millions de dollars dans ce projet. Les caféiculteurs économisent autant qu'ils le souhaitent et choisissent leurs échéances, ce qui leur assure un revenu à vie. Aujourd'hui, plus de 1 100 d'entre eux font partie du projet.


Les caféiculteurs économisent autant qu'ils le souhaitent et choisissent leurs échéances, ce qui leur assure un revenu à vie.

"Cette garantie de bien-être pour les plus âgés fait partie de la profonde transformation sociale menée par le gouvernement et est soutenue par le secteur privé", a déclaré le Ministre du Travail colombien, Rafael Pardo, au lancement du projet.

“Nous sommes heureux de participer à ce partenariat avec Nespresso, qui nous permettra de tirer parti des relations qu'ils ont construites avec les caféiculteurs d'Aguadas au cours des dix dernières années.”


Le nouveau projet de pensions de retraite renforce le Programme Nespresso AAA pour une Qualité Durable, qui a débuté en 2003 en partenariat avec Rainforest Alliance. En nous concentrant sur ces nouvelles conditions de vie pour les caféiculteurs, nous avons mis au point une initiative adaptée, que nous avons appelée le programme AAA Farmer Future, qui comprend un plan de retraite pour les caféiculteurs.

Espresso coffee cups

Les caféiculteurs du département de Caldas disposent désormais de leur propre projet de pension de retraite.

Seuls les caféiculteurs AAA y ont accès, parmi lesquels Delio Gonzalez. « Nous avons ainsi l'espoir d'atteindre l'âge de la retraite, de pouvoir nous reposer et profiter de nos vieux jours en paix », a-t-il déclaré.

Nous avons ainsi l'espoir d'atteindre l'âge de la retraite, de pouvoir nous reposer et profiter de nos vieux jours en paix.

Pour d'autres, le lancement des pensions de retraite signifie un bien meilleur avenir pour le secteur du café de Colombie.

“Nous espérons qu'il aidera aussi les jeunes générations à envisager la culture du café comme une carrière viable, préservant ainsi cette part essentielle de l'économie colombienne, et de son héritage", a dit Harriet Lamb, ancienne PDG de Fairtrade International.

tags
Un café durable Colombie Partenariat Environnement Agronome
Autres articles qui pourraient vous intéresser
Haut de la page