Un moulin à café communautaire en Colombie Changer la façon dont le café est traité depuis plus de 100 ans

Les caféiculteurs qui ont participé au programme AAA de Nespresso à Jardín, en Colombie, gagnent mieux leurs vies, passent plus de temps avec leurs familles et économisent de l'eau, une ressource précieuse, grâce au moulin communautaire.

"Mes grands-parents étaient caféiculteurs, mon père l'était aussi et j'ai pris la relève", a répondu Humberto Galeano en arpentant ses terres luxuriantes à Jardín, en Colombie, où les oiseaux et les papillons semblent danser parmi les arbres.

À un moment donné, elles avaient une tout autre allure.

"La génération de nos grands-parents a abattu les forêts et la vie sauvage avait disparu", a-t-il admis.

Depuis que les grains de café de sa production sont traités dans le moulin communautairede Jardín, Humberto a l'assurance que l'eau est préservée dans sa région. Avant l'ouverture du moulin, en 2010, les caféiculteurs locaux traitaient eux-mêmes leurs cerises de café. La qualité du café variait en fonction des traitements appliqués. Ils utilisaient de grandes quantités d'eau pour nettoyer les cerises et il arrivait que leurs eaux usées, non traitées, polluent les rivières.

Nous souhaitions trouver un moyen d'assurer l'approvisionnement continu d'un café de grande qualité et d'augmenter les revenus des caféiculteurs, tout en protégeant l'environnement ; nous avons alors décidé de construire un moulin, qui se trouve dans le département d'Antioquia. Il fait partie du Programme Nespresso AAA pour une Qualité Durable.

The guardian

L'exportateur Expocafé, la Coopérative andine du café, USAID, l'ONG ACDI/VOCA, Cenicafé, le Centre colombien de recherche sur le café et la Fédérations colombienne des Caféiculteurs (Federación Nacional de caficultores — FNC) font partie de nos partenaires. Pour en savoir plus sur nos partenaires cliquez ic.

The community mill

Désormais, 200 caféiculteurs environ confient leurs cerises de café au moulin, en vue de leur traitement ; le moulin est géré par la coopérative andine locale. Les caféiculteurs économisent jusqu'à quatre heures de travail par jour. Leur revenu est plus important, car ils reçoivent de meilleures primes pour la régularité de la qualité du café produit au moulin.

Le moulin est aussi un bienfait pour l'environnement. Les installations permettent d'économiser environ 60 pour cent de la quantité d'eau utilisée auparavant par les caféiculteurs. Elles traitent leurs eaux usées, évitant ainsi toute pollution de l'eau.

"Si je lave mon café au moulin plutôt que sur mon exploitation, je ne pollue pas l'eau", dit Humberto. Il contemple de nouveau ses terres. "C'est l'héritage que je laisserai à mes enfants"

The fireman

Le Programme Nespresso AAA pour une Qualité Durable™ l'a également encouragé à cultiver plus d'arbres locaux et son exploitation attire la faune sauvage. Le fait de disposer d'un environnement diversifié sur son exploitation lui garantit des sols plus fertiles qui, à terme, amélioreront la qualité de son café.

Le moulin communautaire a également contribué à changer la vie d'Esteban Suarez, caféiculteur et père de deux enfants, qui avait du mal à voir sa famille pendant la récolte. Après avoir passé 12 heures à récolter du café dans son exploitation, à Jardín, il devait le dépulper tard dans la soirée puis se levait tôt le lendemain matin pour le laver.

Il peut passer plus de temps avec sa femme et ses enfants, âgés de sept et dix ans et il peut aussi aider la collectivité en tant que pompier volontaire.

"Je peux maintenant aller au moulin à 18 heures", a déclaré Esteban. "Je gagne du temps et je me lève à 6 heures le lendemain matin pour retourner à ma récolte. Je passe plus de temps à la maison avec ma femme et mes enfants, ce qui est idéal".

“J'ai décidé de combattre les incendies pour aider les personnes autour de moi. Si quelqu'un a besoin d'aide, je sens que je dois l'aider. Je ne peux pas rester sans rien faire”

The fisherman

Le moulin a permis au caféiculteur Luiz Angel de disposer de plus de temps pour se consacrer à sa passion, la pêche. "L'enveloppe est la première à se détacher dans la machine et fait fermenter l'eau. Le grain produit une écume que l'on appelle mucilage qui, lorsqu'il est lavé, pollue les rivières”

Mais les choses changent actuellement.

"Le moulin communautaire a un impact important sur la collectivité", a-t-il déclaré. "Les rivières restent propres, tout comme l'ensemble de l'environnement"
tags
Un café durable Partenariat Environnement Colombie Traitement du café
Autres articles qui pourraient vous intéresser
Haut de la page