Six faits fascinants à propos de la récolte du café

Il y a beaucoup plus à découvrir derrière les cerises de café de Nespresso que vous ne le pensiez.

La récolte du café se fait soit à la main soit mécaniquement, en fonction de la taille de l'exploitation et du terrain. Mais ce n'est pas aussi facile qu'il n'y paraît ; les cerises de café sur une même branche mûrissent à différents moments, ce qui peut compliquer la tâche.

Souhaitez-vous en savoir plus ? Nous révélons ci-dessous les tenants et les aboutissants de la récolte.

01

Il est facile de connaître le moment où une cerise de café est mûre et prête à être récoltée ; elle est alors d'une couleur rouge et brillante. Si elle est verte, il est trop tôt et si elle est noire, vous avez trop attendu. Nous offrons une formation aux caféiculteurs afin de garantir qu'ils cueillent toujours des cerises mûres.

02

Certains pays, comme le Kenya, travaillent sur deux cultures (la culture principale et une « fly crop », une culture isolée), réalisant ainsi deux récoltes par an. Cela est synonyme d'une plus grande quantité de café. C'est une chance, autant pour eux que pour nous.

03

Les caféiculteurs récoltent à la main la plupart des cerises pour nos Grands Crus, car elles ne mûrissent généralement pas au même moment sur une même branche. De trois à cinq passages sont nécessaires pour récolter l'ensemble des caféiers, car de nombreuses cerises restent sur place jusqu'à maturation.

Il est facile de savoir lorsqu'une cerise de café est mûre et prête à être récoltée ; elle est alors d'une couleur rouge et brillante. Si elle est verte, il est trop tôt et si elle est noire, vous avez trop attendu.
04

Le "Stripping" (ou égrappage) est une autre méthode de récolte. Les cueilleurs font glisser leurs mains le long des branches et les cerises, mûres ou pas, tombent sur une bâche placée sous l'arbre. Le fruit est alors méticuleusement trié dans une machine ou à la main, le plus uniformément possible, car quelques grains peu mûrs peuvent affecter le goût du café.

05

Dans des pays comme le Brésiloù l'on trouve d'immenses plantations, sur des terrains plats, la récolte est mécanisée. La machine est conduite sous chacun des arbres et secoue les branches de façon à faire tomber les fruits. Les cerises sont alors triées dans d'autres machines qui éliminent les cerises vertes.

06

Le temps des récoltes ne correspond pas toujours à un temps ensoleillé. En fait, il vous faudra un parapluie dans la région de l'Espírito Santo, dans le Brésil nord subtropical, où il pleut abondamment en juillet ; c'est le moment où mûrit la variété Conilon que nous utilisons pour notre café Kazaar. Les caféiculteurs ne peuvent pas sécher les cerises au soleil ; ils utilisent donc une étuve à basse température, et à chaleur indirecte, afin de ne pas endommager les grains.

Il est facile de connaître le moment où une cerise de café est mûre et prête à être récoltée ; elle est alors d'une couleur rouge et brillante. Si elle est verte, il est trop tôt et si elle est noire, vous avez trop attendu. Nous offrons une formation aux caféiculteurs afin de garantir qu'ils cueillent toujours des cerises mûres.

La récolte de nos cafés représente un travail important et elle est tout à fait juste aussi. Nous pensons que c'est une des raisons pour lesquelles nos cafés sont si bons.

tags
Traitement du café L'expérience du café Afrique Récolte Amérique latine Terroir de café
Autres articles qui pourraient vous intéresser
Haut de la page